les crocs devant l'écran

L’humanité est-elle condamnée à partager ses repas avec les écrans ?

À l’ère de la solitude et de la toute puissance de la food delivery, la dimension sociale de l’alimentation serait en voie d’extinction. À force de réduire le temps passé à table et de déjeuner devant nos écrans, nous nous coupons de l’un des plus grands plaisirs de la vie : manger ensemble.

Tristesse contemporaine

Les Coréens du Sud ont trouvé le subterfuge pour palier à ce désenchantement du food : le Mok Bang. Le phénomène consiste à se réconforter en mangeant devant la performance d’un Youtubeur, grassement payé pour s’empiffrer devant sa webcam. Yummy.

Park Seo-yeon de Séoul, 34 ans, mange devant ses "amis" - photo REUTERS / Kim Hong-Ji

Park Seo-yeon de Séoul, 34 ans, mange devant ses "amis" - photo REUTERS / Kim Hong-Ji

Hédonistes, ne vous démoralisez pas trop vite : à y regarder de plus près, des formes inédites de commensalité - fait de prendre ses repas ensemble - sont en train d’apparaître, et réinventent le traditionnel souper familial, en perte de vitesse.

Les plats à partager

De nouvelles adresses mettent à l’honneur le partage, avec des plats conçus pour deux, trois, quatre, huit ! C’est le cas des traditionnelles cacio y pepe de Mamma Primi. Dans un autre style, Hippopotamus emboîte le pas en proposant d’immenses pièces de boucher à partager. On peut dire qu’il s’agit d’une tendance de fond !

Caccio y pepe pour 4, miam !

Caccio y pepe pour 4, miam !

Dating à la carte

Dans une société où tout s’accélère, on veut mettre notre temps à profit. Le moment du repas devient l’occasion de faire de nouvelles rencontres. Meetic axe aujourd’hui une grande partie de sa communication sur ses ateliers cuisine, dans lesquels Cupidon nous propose de rencontrer l’âme soeur au détour d’une recette de crumble au potiron.

La coopérative agricole suédoise Restdejting pousse le concept encore plus loin et invite les célibataires à tailler la bavette en associant les restes de leurs frigos respectifs - sexy !

campagne Meetic #loveyourimperfections - Hey il manque un E ! ah c'est fait exprès...

campagne Meetic #loveyourimperfections - Hey il manque un E ! ah c'est fait exprès...

Pour ceux que l’idée effraierait, d’autres initiatives permettent de faire des rencontres plus naturelles, comme Colunching, qui propose aux indépendants de briser l’isolement du travail à la maison et de se retrouver entre, eux autour d’une bonne bouffe. Une bonne façon de nourrir son réseau.

Apéros revisités

Le temps passé à table diminue, or le temps passé ensemble devant une table basse augmente chaque année de 5%. L’offre s’étoffe et se diversifie avec des produits de plus en plus inventifs, axés sur le plaisir et le partage. Blini, spécialiste de l’apéritif, propose des box à composer soi-même en magasin puis à partager.
Nouvel arrivant sur ce secteur, la livraison à domicile réinvente les codes. Frichti par exemple, permet de se faire livrer une sélection de supers produits n’importe où, n’importe quand. Avec une bonne bouteille de vin. L’été dernier, ils proposaient même la nappe de pique-nique assortie. Chic n’est-ce pas ?

un p'tit Frichti ?

un p'tit Frichti ?

Et le repas traditionnel dans tout ça ? Celui que maman servait à table devant la grand messe du JT ? Comme les ronds de serviette, il tend à disparaître au profit de nouvelles formes de convivialités 3.0. Yolo !